Hello tout le monde !

Je ne vous cache pas que j’avais hâte de poster cet article spécialement consacré à la méditation. Le sujet m’a vraiment passionné ces dernières semaines. Le confinement m’aura même permis de m’initier à la pratique. C’est vrai aussi que le sujet est très tendance : on en parle souvent à la télévision et il existe de nombreux livres, blogs sur le sujet.

J’avoue avoir été un peu septique avant de me lancer : peut-être que comme vous,  j’étais pleine de préjugés. C’est vrai, on pense souvent que c’est réservé aux personnes très spirituelles. Quand j’entendais le mot « méditation », je m’imaginais quelqu’un en position lotus avec un drap sur elle, ou dans une position bizarre avec des odeurs d’encens partout autour. Toi aussi avoue le (haha) ?

Mais en fait, non, pas du tout ! J’ai eu envie de me lancer après la lecture de nombreuses études scientifiques qui en vante les mérites ( réduction du stress, hausse du bonheur, de l’immunité, amélioration du sommeil…). Mais aussi après avoir longuement discuté avec des psychologues lors de mon enquête pendant l’écriture de mon livre. Tous m’affirmaient que la méditation était un excellent outil pour de vivre avec le temps, une manière de se recentrer sur soi et de se détacher d’une météo pas forcément réjouissante qui a tendance à nous plomber le moral. Une excellente pratique en hiver d’ailleurs, où la météo extérieure et la nature nous pousse à ralentir. Mieux encore, cette pratique permet de gérer sa météo intérieure, de désencombrer son esprit de toutes les pollutions mentales. 

Pourquoi j’ai démarré 

Et c’est exactement pour cette raison que je me suis lancée. J’ai le sentiment que mes pensées ne s’arrêtent jamais, je réfléchis tout le temps. Même que parfois, j’arrive à penser à autre chose pendant que je regarde la télévision. Le pire c’est que j’arrive à suivre le programme que je regarde sans difficulté. Non mais franchement qui fait ça ?

Donc voilà, j’ai vraiment du mal à trouver “un paix intérieure”. Si j’ai un comportement plutôt calme de nature, ce qui est assez contradictoire, c’est que je suis une vraie petite tornade à l’intérieur de moi. Alors non, c’est vrai, la méditation ne peut pas empêcher le cerveau de produire ses pensées… Mais il peut nous permettre de ne plus se laisser entraîner par ce bavardage de l’esprit, et non à le faire taire. Et franchement, j’en avais bien besoin ! 

Peut-être que vous êtes comme moi : vivre dans l’instant présent est quelque chose qui m’est particulièrement difficile. Je me projette très souvent dans le futur. Là aussi la méditation pouvait sans doute m’aider ! 

C’est parti pour une séance de sport !

Mais j’étais loin de me douter, qu’en démarrant un programme, j’étais partie pour quelques séances de sport. Antoine Gerlier, co-fondateur de l’application de méditation à succès “Namatata” ( dont je vous parlerai un peu plus bas) le dit très bien dans son livre “Méditer avec Namatata” : ramener l’attention au présent, c’est comme soulever une haltère. Il faut réussir à focaliser son attention sur ce que l’on vit là maintenant tout de suite, et ce n’est pas chose simple ! J’étais donc un peu rassurée. 

Bon et soyons honnête, pour démarrer il faut aussi avoir une vraie volonté, celle de tenter de ne pas voir les trois notifications de messages sur WhatsApp, celle de nos mails pour se dire : « Je peux pas, j’ai méditation ». 

Comment j’ai fait ? 

Je me suis initiée à la pratique en lisant de nombreux articles, études disponibles sur internet, avec un livre et deux applications téléchargeables sur smartphone dont je vais vous parler.

Petit Bambou

J’en avais déjà entendu parler, sans doute après avoir vu passer une publicité. Je l’ai donc téléchargé. L’interface est sobre, agréable et intuitive mais, c’est vrai, elle rentre un peu dans le cliché pure de la méditation avec son petit logo qui représente un moine bouddhiste

L’application démarre par une initiation en huit exercices ( disponibles gratuitement), précédés d’une vidéo. On s’initie étape après étape, en regardant de courtes vidéos et en écoutant les conseils d’experts. En appuyant sur play, on découvre une voix féminine douce et posée. Personnellement je trouve ça super important pour mettre à l’aise, sur Youtube certains ont vraiment une voix flippante ! 

L’application met aussi à disposition plusieurs autres modules pour vous guider dans vos séances selon vos besoins. Certains sont d’ailleurs animées par des professionnels reconnus comme Christophe André. Elles peuvent vous permettre d’améliorer le sommeil, le mental (sourire à l’anxiété, s’offrir du positif, gérer le stress…), le mieux être au travail ou améliorer sa santé (prévenir l’épuisement professionnel). Il y a aussi des programmes qui peuvent vous accompagner dans votre quotidien comme des séances ‘tabac et pleine conscience”, “digitale detox” etc… 

Il y en a pour tous les âges, des enfants aux retraités en passant par les étudiants, qui angoissent avant les partiels. Certaines sont disponibles gratuitement d’autres non. Le programme complet est payant. L’abonnement mensuel est de 4,99 euros, et donne accès à 21 heures de programmes souvent réactualisées.

Sinon, vous pouvez faire vos séances librement et il existe tout un tas d’ambiance à disposition : chants d’oiseaux, pluie battante, feux de cheminés etc… Dommage que dans la version gratuite il y ait si peu de programmes disponibles, même si c’est vrai que l’abonnement payant n’est pas non plus excessif. 

Mais ce qui est super c’est que, certes les exercices sont intéressants, mais  il y a aussi une dimension « philosophiques » et « psychologiques » très présente (et que j’ai beaucoup aimé). Elle a le mérite de faire réfléchir, notamment dans les histoires introductives. Bref, ce n’est pas seulement mécanique et ça c’est top ! 

Namatata

J’ai ensuite testé Namatata. Antoine, le fondateur de l’application, anime les séances. Ce qui est intéressant c’est qu’il parle de son expérience. On apprend pourquoi il s’est lancé lui aussi dans la pratique, comment il a appris. Il nous transmet aussi des enseignements qu’il a acquis auprès de grands spécialistes partout dans le monde. 

Il existe, tout comme pour Petit Bambou, un programme de 7 séances de 10 minutes. L’idéal est d’en faire une par jour. La voix d’Antoine est paisible et posé aussi, bref très rassurante.  

Des séances payantes très complètes

Mais là où elle se distingue de Petit Bambou, c’est dans les détails de ses séances payantes que je trouve plus complète. On y trouve 25 programmes selon des thématiques précises : santé, relations, performances où la méditation peut nous aider à gérer notre trac, améliorer notre gratitude, notre estime de soi etc… 

Pour le moment j’ai testé le programme « lâcher prise » et celui de la gratitude et je vous les conseille vivement ! On peut aussi choisir des séances selon ce que nous sommes en train de faire : manger, courir, marcher où si on est dans les transports. Oui méditer ce n’est pas seulement possible en restant immobile dans un endroit silencieux. J’avoue que je ne le savais pas non plus, mais j’ai testé celle “je marche” pendant la balade de mon petit chien Brooklyn. On se plonge dans un état méditatif éveillé lors duquel on se concentre sur tout ce qui nous entoure ainsi que sur les sensations que cela nous procure. Et chose assez dingue, j’ai pour la première fois remarqué la forme étonnante d’un arbre devant lequel je passais pourtant tous les jours ! 

Possibilité de méditation express

Autres points positifs de l’appli : la possibilité de faire des méditations express de 1 à 8 minutes selon le temps que l’on a devant soi. Il y a même un onglet uniquement consacré au sommeil qui propose 12 visualisations pour plonger dans le monde des rêves. On retrouve la aussi la dimension « philosophiques » et « psychologiques » avec la possibilité d’écouter des contes, des histoires inspirantes remplies de sagesse, qui font réfléchir. 

Pour chaque méditation, on peut choisir de les faire dans le silence en écoutant seulement la voix d’Antoine où alors avec un son en fond sonore comme la jungle, la pluie etc…

Il y a aussi plein de petits contes à écouter et qui font là aussi réfléchir sur la vie.

Pour vous aider

Si le sujet vous intéresse et que cette application vous séduit, il y aussi le livre “méditer avec Namatata” aux éditions First. C’est un complément qui est très intéressant. Ce que j’ai aimé c’est l’angle original sous lequel la médiation est abordée. Celui d’un guide de voyage pour partir explorer notre jungle intérieure. Dans cette jungle, les perroquets représentent nos pensées, les variations de la météo nos émotions. Enfin les animaux de la jungle : nos sensations. Le livre est facile à lire, à comprendre et j’avoue avoir eu du mal à décrocher. 

Et alors ca marche ? 

Pour avoir testé les deux application et faire désormais des séances quotidiennes depuis 3 semaines, j’avoue en ressentir les bienfaits.

Même si c’est vrai que ça n’a pas été simple au début. C’est un peu comme quand on va à la salle de sport la première fois : on a l’impression qu’on y arrive pas et on se demande comment on va devenir plus performant. Mais il n’y a en réalité qu’un seul secret : la pratique. 

Généralement, je faisais une séance soit l’après midi, soit le soir avant le coucher. Les premières séances guidées que j’ai fait n’ont pas été simples : j’avais des pensées qui revenaient sans cesse. Là est toute la difficulté ! Il faut réussir à ramener l’attention sur le moment présent en utilisant ses 5 sens, en se concentrant sur sa respiration. Après quelques séances, j’avoue être plus efficace et réussir à calmer ce petit bavardage intérieur.  

Mon prochain défi est de réussir à faire quelques courtes séances seules avec des sons d’ambiance. 

Pour le moment, j’avoue me sentir plus apaisée et à mieux réussir à vivre l’instant présent. Sans doute que cette période de confinement m’aura aidé aussi à me sentir moins fatiguée et plus apaisée. J’ai donc hâte de voir ce que ça va donner dans les prochaines semaines après avoir repris un rythme plus soutenu. 

Je n’ai évidemment pas encore tout « testé », « expérimenté », mais il est clair que je souhaite continuer sur ma lancée.

Ta mission si tu l’acceptes

Tu veux te mettre à la méditation ?

– Télécharge Petit Bambou ou Namatata sur ton smartphone (disponible sur l’App Store et Google Play) .

– Décide du moment durant lequel tu vas méditer.

– Répète cette action sur les 10 prochains jours. Mets un rappel sur ton smartphone à une heure précise chaque jour pour t’assurer d’y penser.

– Après ces 10 jours : fais un bilan de ce que tu as appris. Si tu sens que ça vaut le coup de continuer, alors continue sur ta lancée !

Et vous ? pratiquez vous la méditation ? Avez-vous testé une autre appli ? 

Si tu veux épingler cet article sur ton compte Pinterest 🙂