Hello les amis ! 

J’espère que vous allez bien et que l’été démarre sous les meilleurs auspices pour vous ! 

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler météo et alimentation. Peut-être que comme moi vous avez le sentiment que votre appétit est aussi beaucoup influencé par la météo. C’est vrai, quand il fait chaud, on en met beaucoup moins dans l’assiette et on se tourne vers des aliments plus légers et plus frais. Alors même si nous ne sommes pas en période de grandes chaleurs, j’avoue que je mange beaucoup plus de salades que je prends plaisir à composer. 

Quoi de plus normal ? Quand le thermomètre grimpe, le corps est plus occupé à baisser sa température qu’à songer à la nourriture. En clair, il se met en mode “relax” et diminue notre appétit afin de réduire notre température corporelle. D’ailleurs, saviez-vous aussi que ce que vous mangez peut avoir une incidence sur votre température intérieure ? Oui certains aliments sont générateur de chaleur. 

C’est le cas par exemple des protéines : manger un bon steak fera augmenter votre température corporelle davantage qu’un plat de légumineuses ou de poulet froid. On évite aussi les aliments gras en grande quantité qui diminuent aussi considérablement la vitesse de digestion en augmentant le travail du corps sur une plus longue période. 

Notre alimentation est notre allié ! 

Et vous le savez durant cette saison, notre peau est malmenée par la météo. Mais il n’y a pas que la crème qui peut protéger ou hydrater celle-ci ! Durant la belle saison, comme le reste de l’année, soigner le contenu de son assiette, avant l’exposition au soleil, reste un bon moyen d’offrir à son organisme de quoi donner à la peau un joli hâle, de la nourrir et de la protéger du dessèchement cutané (et non pas des UV, pour cela rien de mieux que la crème solaire !).

Mais quoi manger exactement ? Quels aliments hydratent le mieux ? Doit-on manger plus quand il fait chaud pour fournir plus d’énergie au corps ?… 

J’ai de nouveau enfilé mon blazer noir de journaliste et ai contacté Cynthia Marcotte, nutritionniste et passionnée d’alimentation saine (et gourmande!). Elle est aussi blogueuse culinaire, auteure du livre “La Faim : comment l’apprivoiser”, vidéaste et conférencière et a gentiment accepté de répondre à mes questions. 

« Il est bien certain que le fait de s’assurer d’avoir un bon niveau d’hydratation et de consommer suffisamment de gras et de vitamines pourra aider notre peau à se régénérer plus rapidement après les agressions extérieures »

V : Quels aliments est-il préférable de consommer pour aider la peau à se protéger du soleil ? 

Cynthia  : À ma connaissance, il n’existe pas d’aliment permettant de nous protéger contre les rayons UV du soleil. Afin d’éviter d’avoir de coup de soleil, il est plutôt recommandé de rester à l’ombre, de porter des vêtements longs et pâles et d’appliquer de la crème solaire généreusement et régulièrement. 

Certains affirment également que la consommation d’aliments riches en antioxydants pourrait contribuer à la réduction des risques de cancer de la peau. De mon côté, je dois dire que je n’ai pu lire aucune preuve fiable de ce phénomène. Toutefois, il est bien certain que le fait de s’assurer d’avoir un bon niveau d’hydratation et de consommer suffisamment de gras et de vitamines pourra aider notre peau à se régénérer plus rapidement après les agressions extérieures. Dans certaines études, on aurait testé les effets de méga doses de vitamine D… mais je dois dire que les résultats sont beaucoup trop préliminaires pour recommander ça d’emblée aux gens.

V : Des aliments pour favoriser/prolonger le bronzage ? 

Cynthia : La seule alternative me venant en tête rapidement est la consommation d’aliments contenant une grande quantité de vitamine A de type “caroténoïde”. En plus d’être très pigmentée par elle-même, celle-ci participe à la fabrication de la mélanine se trouvant dans notre peau. La mélanine est l’élément permettant à la peau d’être plus ou moins bronzée/brune. Cette vitamine A peut être retrouvée dans une variété d’aliments, notamment dans les carottes, les courges et plusieurs autres aliments orangés. J’ai vu plusieurs autres alternatives alimentaires mentionnées sur le web, mais aucune preuve scientifique réelle n’appuie ces propos à ma connaissance.

Bon à savoir :

Faites le plein de Tyrosine :

La mélanine est une protéine est composée en partie d’un acide aminé : la tyrosine. Ce précurseur se trouve en quantité intéressante dans le jaune d’oeuf, le soja, le fromage, le sésame et les mollusques.

Faites le plein de céréales complètes pour aider la peau à se régénérer après l’exposition aux rayons UV :

Le sélénium est un oligo-élément qui agit comme un antioxydant très efficace pour réparer la peau contre les agressions des rayons du soleil responsable d’un vieillissement prématuré. Cet oligo-élément permettrait également de booster le système immunitaire. Vous en trouverez dans les céréales complètes mais aussi dans les crustacés et les fruits de mer.


V : Quels sont les meilleurs aliments pour s’hydrater ? 

Cynthia : En règle générale, l’eau est la meilleure alternative pour bien hydrater notre corps. Les eaux pétillantes, aromatisées et thé/tisanes glacés contenant peu de sucre ajouté sont aussi de super bonnes options.  On peut également sans problème consommer d’autres boissons, selon les préférences.

Pour ce qui est des aliments, ceux contenant une plus grande proportion d’eau vont aussi participer à améliorer notre niveau d’hydratation. Je pense ici aux fruits et aux légumes. J’invite les gens à préférer les options qui plaisent à leurs papilles et qui leur semblent plus appétissantes. L’été, il peut aussi être intéressant de se faire des gaspachos ou des bols de smoothies garnis lorsque notre appétit est moins au rendez-vous.

« Il est aussi essentiel de consommer du sel à travers nos repas ! »

V : Quelles sont les meilleures méthodes de cuisson pour éviter la perte en eau en été  ? 

Cynthia : Afin de conserver un bon niveau d’hydratation lorsqu’il fait très chaud à l’extérieur et qu’on est actif, il est aussi essentiel de consommer du sel à travers nos repas. Ça pourrait sembler contre intuitif pour certaines personnes, mais il faut savoir qu’on évacue une grande quantité de sel à travers notre sueur. Celui-ci doit être remplacé pour permettre au corps de maintenir l’eau à l’intérieur de nos cellules.
Les recommandations en sel alimentaire sont variables pour chacun, tout dépendant de la quantité de sueur, de l’alimentation de base, de l’état de santé et de plusieurs autres facteurs médicaux et contextuels. En cas de doute, il est important de se tourner vers des professionnels de la santé compétents.

Bon à savoir : 

En été, il est nécessaire de continuer à manger des plats cuisinés, mais il est préférable d’utiliser certaines méthodes de cuisson telles que la cuisson en papillote, à l’étouffée ou à la vapeur. Ces dernières permettent de conserver l’eau naturellement présente dans les aliments.

L’été peut -être une saison très fatigante pour le corps !  

Comme je vous l’explique dans mon ebook téléchargeable gratuitement à l’inscription de ma newsletter ( je vous remets le formulaire ci-dessous), cette saison est celle du bien-être par excellence (l’homme est un animal à sang chaud qui a besoin de lumière pour vivre), elle peut aussi vite nous épuiser au lieu de régénérer nos forces…. Et, ce, sans que l’on ne s’en rende forcément compte ! Entre la chaleur accablante et les excès des vacances, ces quatre mois peuvent nous vider de toute notre énergie.

Le fait de nous tourner vers des aliments les plus rafraîchissants possible nous fait souvent délaisser des aliments fondamentaux, riches en nutriments et minéraux.

« La meilleure chose à faire est de ne pas s’imposer de diète ou d’autres restrictions volontaires durant l’été »

V : Comment éviter les carences au début de l’automne, responsables elles aussi de notre grosse fatigue ? 

Cynthia : Je dirais que la meilleure chose à faire est de ne pas s’imposer de diète ou d’autres restrictions volontaires durant l’été. Il est important d’être bien dans notre corps, peu importe notre poids ou la forme de celui-ci.

Ensuite, c’est certain que les très fortes chaleurs peuvent couper l’appétit. Tout dépendant de la situation et des préférences des gens, j’aime recommander des repas plus denses en énergie lorsqu’on a moins envie de manger. On pourrait donc par exemple se cuisiner des boules d’énergie, des granolas avec beaucoup de noix, des bols d’abondance avec des sauces faites à base de beurre de noix ou des salades avec plus de vinaigrette. J’aime aussi beaucoup les avocats, les pommes de terre et les produits céréaliers à grains entiers qui peuvent être servis de différentes façons.

Pour éviter la fatigue, je crois que l’essentiel c’est de bien dormir et de s’assurer de manger lorsqu’on a faim. Ça semble simple, mais c’est vraiment la clé pour se sentir à notre meilleur quotidiennement.

Si tu veux épingler cet article sur ton compte Pinterest 🙂
V : Pour autant doit-on manger plus pour justement lui fournir l’énergie nécessaire afin de combattre la chaleur ?

Cynthia : L’été, notre corps dépense énormément d’énergie à lutter contre la chaleur l’été et à refroidir nos organes vitaux. Il est donc primordial de continuer de s’alimenter d’une manière équilibrée à ce moment de l’année. Pour ce qui est de la taille des repas, ça dépend de chacun. Certains seront très actifs l’été et ils auront besoin de manger davantage. D’autres seront plus sédentaires et leur corps n’aura pas autant besoin d’énergie. En règle général, les signaux de faim seront envoyés jusqu’à notre cerveau pour nous permettre de manger les quantités d’aliments qui conviendront à nos besoins. 

Comme je l’ai mentionné, il est cependant possible que notre appétit soit moins important lorsqu’il faut chaud. Dans ce contexte, je crois qu’il peut être intéressant de s’assurer de manger un minimum 3-4 repas/collations dans la journée en les répartissant selon notre horaire habituel. 

Ce qu’il faut retenir :

  • On boit beaucoup et on consomme des aliments riches en eau
  • On ne délaisse pas les aliments énergétiques tels que les céréales et féculents pour pouvoir faire le plein d’énergie. Nous pouvons manger des féculents mais pensez à les cuisiner différemment.
  • On opte pour des aliments riche en sélénium, un puissant antioxydant qui aide la peau à se régénérer après une exposition aux UV.
  • On fait le plein de vitamine A, Tyrosine pour conserver son bronzage
  • On mange salé (mais pas trop) pour compenser la perte en sel dans la transpiration dû aux fortes chaleurs.
  • Privilégiez les cuisson en papillote ou à la vapeur qui conserve une bonne teneur en eau aux aliments.

Rappel important !

Tous ces conseils ne sauraient vous faire oublier de rester prudents ! 

Évitez de vous exposer aux heures les plus chaudes de la journée, entre 12h et 16h.

Portez des vêtements légers à manches longues, surtout pour les enfants.

Protégez votre peau avec une crème solaire adapté à votre peau et votre tête avec une casquette ou un chapeau large, vos yeux (risque accru de DMLA par des expositions répétées au soleil) avec des lunettes de soleil.

Pour recevoir mon ebook gratuit « Profiter de l’été sans arriver épuisé à la rentrée », inscris toi à ma newsletter !